Le grand lexique des couches lavables

En vous lançant dans les couches lavables, voici tous les termes que vous serez amenés à lire. Ne prenez pas peur, ils ne sont pas bien méchants ! Je vous les explique ici le plus clairement et simplement possible. La langue des “couches lavables” n’aura plus de secret pour vous !

 

Absorbant : comme son nom l’indique, c’est est la partie de la couche lavable qui absorbe (l’urine), il peut s’agir de langes, d’un insert, d’une serviette éponge (oui oui, il m’est arrivé de me dépanner avec ça). Il se place dans la couche et doit donc être changé lors du change. Il peut être en matière naturelle (coton, chanvre…) ou synthétique (microfibre par exemple)

Bicarbonate de soude : sert à désodoriser les couches lavables et renforcer l’action de la lessive

Booster : le booster sert à “booster” l’absorption, c’est à dire la renforcer. Ce n’est ni plus ni moins qu’un absorbant supplémentaire (la plupart du temps plus fin) qui vient se placer par dessus un autre dans la couche tout-en-deux ou dans une couche lavable tout-en-un (TE1) . Il peut être en matière naturelle (coton bio, chanvre…) ou synthétique (microfibre par exemple)

Couche lavable à tailles / multi-tailles : Ce sont des couches lavables qui conviennent à un certain âge et surtout à un poids donné ; c’est à dire qu’au fur et à mesure que votre enfant grandira, il faudra changer pour celle au dessus; comme on le fait pour un vêtement. Plus onéreux que les couches lavables évolutives (taille unique) mais qui a l’avantage d’être très bien ajusté et donc parfaitement adapté à votre enfant

Couche lavable évolutive / couche lavable taille unique : une couche lavable évolutive, également appelée couche lavable taille unique, est une couche qui s’ajuste de 2/3 mois jusqu’à la propreté (de 5kg à 18kg en général) grâce à des pressions sur le devant de la couche pour réduire ou augmenter sa hauteur. Il est donc très économique, pas besoin de racheter des couches au fur et à mesure que bébé grandit. Attention tout de même, je ne conseille pas les couches lavables évolutives dès la naissance (mais à partir de 5kg environ) car elles ne sont pas bien adaptées à la morphologie d’un nouveau-né. De plus il faut bien garder en tête que votre enfant va grandir et donc il faudra ajuster un absorbant dans la couche avec des inserts ou booster de taille différentes

Couche lavable classique : C’est une couche entièrement en textile (coton bio ou bambou par exemple), par dessus laquelle il faut placer une partie imperméable. Elle absorbe donc beaucoup plus importante qu’un simple insert. C’est donc un système très pratique pour les nuits et les siestes

Cristaux de soude : très répandus pour le décrassage des couches lavables, ils sont à utiliser avec précaution et parcimonie car ils sont très agressifs et favorisent le vieillissement de vos couches lavables. Pour en savoir plus sur les méthodes de décrassage, je vous conseille de lire l’article complet sur l’encrassage et le décrassage des couches lavables

Culotte d’apprentissage : Ces culottes possèdent un léger absorbant et servent à retenir les petits accidents lors de l’apprentissage de la propreté

Culotte de protection : c’est la partie imperméable de la couche lavable, elle se met par dessus un insert ou une couche classique et rend ainsi la couche imperméable. Souvent en PUL ou TPU, elle peut aussi être en laine.

Décrassage : c’est ce qu’il faut faire lorsque vos couches sont encrassées afin de leur redonner une bonne capacité pour absorber. Il existe plusieurs méthodes de décrassage. Pour plus d’info, vous pouvez lire l’article complet sur l’encrassage et le décrassage des couches lavables.

Déocouche : très utile pour les nez fins. Quelques pschitt de Déocouche dans le panier à linge et les odeurs sont neutralisées même avec les jetables

Doublure : ce n’est ni plus ni moins la même chose qu’un insert

Encrassement : une couche encrassée (ou plutôt un absorbant encrassé) est une couche qui n’a plus (ou une moins bonne) capacité d’absorption. Les causes de l’encrassement sont diverses. Il existe un test de déperlance tout simple à faire pour contrôler l’encrassement de vos couches. Pour plus d’info, vous pouvez lire l’article complet sur l’encrassage et le décrassage des couches lavables.

Filet de lavage : Il sert à “isoler” votre linge délicat du reste de votre linge lorsque vous lavez votre linge. Il est bien pratique pour y mettre les couches TE2 et couches lavables à Velcro qui risquent d’accrocher et d’abîmer le reste de votre linge. Il est aussi bien pratique pour y mettre les voiles de protection et ainsi éviter qu’ils ne se retrouvent dans le joint de la machine à laver (tout comme les petites chaussettes ! )

Fuites : Elles sont finalement assez rares et (arrivent aussi avec les jetables) si l’on respecte plusieurs conditions, les principales causes sont : une couche mal ajustée/mal mise, pas assez d’absorbant, encrassement

Insert : c’est la partie absorbante de la couche lavable souvent détachable il peut aussi être cousu et mobile

Lange : C’est textile de forme rectangulaire qui lorsqu’on le plie peut servir d’absorbant dans n’importe quelle couche tout-en-deux ou couche. Il en existe de toutes sortes et matières.

Lange à nouer : C’est un textile avec 2 liens aux extrémités afin de faciliter la mise en place et la fermeture sur bébé. Il fonctionne comme une couche classique, il faudra donc penser à mettre une partie waterproof par dessus. C’est certainement le système le plus économique mais également l’un de ceux qui convient parfaitement à toutes les morphologies, dès la naissance

Lange préplié : c’est un tissu qui se plie en 3 grâce à des marques préformées. Il sont parfois doublés en leur centre pour plus absorber

Lanoline : la lanoline est une substance grasse présente naturellement dans la laine des moutons et qui a pour rôle d’imperméabiliser les culottes de protection et shorty en laine

Lessive compatible pour couches lavables : il existe des listes de produits à utiliser et celles à ne pas utiliser avec les couches lavables. Si elle est compatible, elle n’encrasse pas vos couches lavables sur le long terme, elles garderont ainsi leur capacité à absorber. Attention à la dureté de votre eau qui est déterminante aussi

Nacelle : c’est la partie amovible des couches lavables TE3 (Tout-en-3) qui sert à accueillir les inserts. La nacelle est la partie waterproof de la couche lavable

Percarbonate de sodium : puissant détachant (attention cela peut déteindre le linge de couleur) on le verse directement dans le tambour de la machine pour laver des absorbants. Il agit dès 40°C mais est réellement très efficace à partir de 60°C. On l’utilise aussi lors du décrassage des couches lavables. Attention il irrite la peau

Préplate: Cette couche lavable est un grand morceau de tissus prédécoupée en “T” très facile à installer avec un snappi, avec très peu de pliage. Elles absorbent beaucoup mais sèchent très vite et s’adaptent à toutes les morphologies

Sac de stockage : C’est une poche qui permet de stocker vos couches sales en attente de le laver, le sac de stockage peut être remplacé par une panière

Sac imperméable : il permet d’emporter partout avec vous vos couches et de stocker les couches sales en attendant le retour à la maison. Grâce au sac, aucune odeur garantie !

Savon détachant au fiel de boeuf : savon pour enlever toutes sortes de traces tenaces dont les traces de selles. Il suffit de frotter les taches avec un peu de savon au fiel de boeuf, laisser agir quelques minutes et laver en machine normalement. A savoir qu’il existe un autre détachant naturel : le soleil. Faites sécher vos inserts en plein soleil, aucune trace (ou presque) ne résistera !
Autre option, le spray détachant Soapix, c’est un pré-traitement efficace contre les taches les plus tenaces

Shorty : le shorty a le même rôle que les culottes de protection sauf qu’il ne comporte ni fermeture velco ou pression, il est disponible en plusieurs tailles en fonction de l’âge et du poids de bébé. En PUL ou en laine.

Snappi : c’est un petit accessoire en plastique en forme de “T”, avec des petits crochets à chacune de ses 3 extrémités, le snappi sert à tenir en place des langes ou une préplate. Il est la version moderne d’une épingle à nourrice sans écorcher la peau

TE1 : Une TE1 (Tout-en-un) est une couche lavable dont la partie imperméable est cousue (en général) à la partie absorbante. C’est un système très pratique, qui plait beaucoup aux nounous, aux assistantes maternelles et aux parents car elles ressemblent dans leur utilisation à une couche jetable; à chaque change on met le tout à laver. Avec ce type de couches lavables il faudra donc penser à avoir une quantité suffisante car tout se change à chaque fois. Elles existent aussi à poche en polaire

TE2 : une TE2 (Tout-en-deux) est une couche lavable donc la partie imperméable (culotte de protection) est indépendante de la partie absorbante. A chaque change, on ne met à laver que la partie absorbante ; la partie imperméable (couche lavable TE2) peut être réutilisée 2 ou 3 fois si elle n’est pas salie. C’est donc un système très économique car on ne met pas tout à laver à chaque fois et donc on peut acheter moins de parties imperméables. Effet petit popotin.

TE3 : une TE3 (Tout-en-trois) est une couche lavable composée de 3 parties : une culotte de protection (non waterproof), une nacelle (partie imperméable), dans laquelle on place nos absorbants. L’avantage ici, c’est qu’on ne change que la partie absorbante à chaque fois, la nacelle peut être réutilisée 2 ou 3 fois et les culottes 4 à 5 fois. Ce système nécessite quand même une manipulation supplémentaire car en plus de mettre l’absorbant dans la nacelle, il faudra fixer la nacelle à la culotte

Voile de protection : C’est un accessoire, non obligatoire (mais bien pratique) qui vient protéger les couches des selles et recueillir ces dernières afin de s’en débarrasser plus facilement. A noter que pour  les parents de bébés allaités, il n’est en rien indispensable car les selles sont hydrosolubles (elles se dissolvent dans l’eau) et donc quasi toutes les traces partiront au lavage (s’il reste quelques traces, je vous conseille le savon détachant au fiel de boeuf et/ou le séchage en plein soleil..c’est MAGIQUE !)

Voile jetable / biodégradable : il peut être utilisé et lavé une dizaine de fois (sauf en cas de selles) avant d’être jeté à la poubelle, il est notamment utilisé pour les bébés allaités

Voile micro polaire : il procure un effet au sec indispensable à quelques bébés sensible à l’humidité. Il a l’avantage de se laver avec les absorbants ; les selles moulées n’adhèrent pas (donc vous avez juste à le retourner  au dessus des toilettes et plouf !)

J’espère que vous aurez trouvez votre réponse dans ce lexique et que cela vous aura aider dans votre choix pour les fesses de vos enfants  ! N’hésitez pas à me solliciter s’il y a des manques ou pour toute question 🙂

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter et recevez une surprise par mail  ;)

Recevez les nouveautés, promotions et plus encore !