L’encrassage et le décrassage des couches lavables

L’encrassage est l’une des principales craintes des utilisatrices des couches lavables car cela peut vite devenir un enfer pour les « rattraper » et à cause des fuites engendrées. Elles arrivent aussi en jetables.

Ici je vous donne quelques conseils et astuces pour empêcher l’encrassement, réaliser vos décrassages et toujours avoir des couches lavables absorbantes.

1- Qu’est-ce-que l’encrassage des couches lavables

L’encrassement des couches lavables (on parle ici des parties absorbantes, pas de la culotte de protection) est tout simplement l’accumulation de dépots de graisse, lessives, urine, calcaire… dans les couches lavables ce qui a pour conséquence de diminuer voir de supprimer l’absorption de celles-ci. Dans ce cas, il y aura une fuite…

2- Quand décrasser des couches lavables

Vos couches lavables devront subir un décrassage dans les cas suivants :

  • vos couches lavables sont encrassées (raison assez évidente…) : afin de savoir si vos couches lavables sont encrassées, vous pouvez faire un petit test de déperlance (voir paragraphe suivant)
  • vous avez des fuites à cause des absorbants
  • vous achetez des produits d’occasion.
  • vous avez des odeurs d’urine ou de selles persistantes (absorbant ou culotte)
  • vos couches lavables sont de couleur grisâtre
  • vous avez des tâches incrustées

3- Reconnaître un couche lavable encrassée : le test de déperlance

Versez un filet ou quelques gouttes d’eau sur la partie absorbante de votre couche lavable, l’eau ne doit pas perler, elle doit couler à la surface et doit être absorbée immédiatement. Attention les fibres naturelles doivent absorber tout de suite, pour les synthétiques il est possible de devoir appuyer légèrement.

Remarque : Les matières synthétiques (la microfibre par exemple) ont tendance à s’encrasser plus facilement et donc plus rapidement que les naturelles (absorbant en coton bio, chanvre, bambou…).

Pour une couche lavable en micropolaire, il lui faudra un petit peu de pression pour absorber. Appuyez avec votre doigts sur la poche de la couche lavable par exemple.

4- Comment éviter l’encrassage de son pack de couches lavables

a) Un bon entretien au quotidien
Rinçage à froid pendant 1 heure au lieu de 40 minutes minimum pour bien rincer les couches lavables.
Essorage à 1200 tours minute pour supprimer au maximum l’eau de rinçage sale.
Lavez à 60°C avec une demi-dose de lessive… oui je passe tout à 60°C, sauf les culottes en PUL (mais certaines le font) ! J’ai testé pendant 2 semaines de laver de mes couches lavables à 40°C et bien elles ont commencé à sentir l’urine (malgré le bicarbonate et de temps en temps le percarbonate de sodium, qui soit dit en passant n’est pas au maximum de son efficacité à 40°C)…bref je n’ai pas gardé cette routine longtemps.
Utiliser une lessive compatible avec son pack de couches lavables, c’est à dire qui ne contient pas de glycérine ajoutée
Option “rinçage plus” activé.
Essorage également à 1200 tours minute pour bien supprimer l’eau contenant d’éventuels résidus. Attention à la dureté de votre eau, si elle est calcaire il faut utiliser un anti calcaire et adapter la quantité de lessive. Le vinaigre est un anti calcaire naturel mais il attaque les élastiques.

Pensez à décrasser votre machine à laver tous les mois en lançant le programme le plus chaud et en mettant 200gr de bicarbonate et 1/2 litre de vinaigre dans votre tambour.

b) Appliquer quelques règles d’utilisation simples d’entretien

Utiliser moitié moins de lessive que ce que recommandent les fabricants (dans le cas où vous utiliser une industrielle), cela s’applique d’autant plus si votre eau est douce. Si elle est trop dosée laissera des résidus sur vos couches lavables et encrassera tout votre pack à terme. Pour renforcer l’efficacité de la lessive, 1 cuillère à soupe de bicarbonate fait très bien l’affaire.
Remplir aux ¾ le tambour pour favoriser un bon brassage. Si votre machine est trop pleine, le brassage se fait moins bien et donc le lavage est moins efficace et les couches lavables s‘encrassent, idem si elle n’est pas assez remplie.
Mettre 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude à chaque lavage, il désodorise et renforce l’action des lessives en agissant notamment sur les graisses.
Régulièrement je mets 2 cuillères à soupe de percarbonate de sodium directement dans le tambour de la machine. Il est (très) actif à partir de 60°C, et comme je lave quasi tout à 60°C, c’est tout bon ! Il va désinfecter les couches lavables et assurer de laver en profondeur. (Attention, il est blanchissant donc faites attention au linge que vous mettez dans votre machine lorsque vous l’utilisez)
Je ne mets jamais de corps gras sur les fesses de mon bébé. Le peu de fois qu’elle a les fesses un peu rouges (lors d’une poussée dentaire par exemple) je saupoudre abondamment (très abondamment) de l’argile verte (l’argile blanche fonctionne aussi) sur les rougeurs. J’utilise une salière, c’est plus pratique. Vous pouvez également faire des “pâtes d’argile” en mélangeant de la poudre d’argile avec de l’eau et en appliquant généreusement cette pâte sur les fesses de bébé. Si tout de même vous voulez utiliser un corps gras, pensez à utiliser un voile de protection pour protéger vos couches lavables.
Pour le nettoyage j’utilise parfois de l’eau nettoyante fait maison, mais principalement j’utilise un gant de toilette imbibé d’eau tiède avec parfois un peu de savon d’Alep. Pas de problème d’encrassement avec ce savon.

Astuce : si vous ne disposez pas d’un point d’eau à proximité de votre table à langer ou lieu de change, remplissez le matin un thermos d’eau chaude et utilisez cette eau toute la journée pour nettoyer votre bébé.

Pas de pack d’adoucissant.
Pas de noix de lavage.

 

5- Que faire en cas d’encrassement de ses couches lavables : le décrassage

Je vous explique ici 4 possibilités à tester pour rattraper vos couches et faire un décrassage.  il faut commencer par la première, si cela ne fonctionne pas, tester la deuxième et ainsi de suite…

A savoir que les inserts ont besoin de plus de décrassage que les culottes de protection. En effet les absorbants sont ceux qui ont besoin de plus de soin. Si un insert est encrassé il faudra effectuer le décrassement sur tout le pack.

Dans un premier temps, vous pouvez tester de faire une machine à 60°C, sans lessive, et 2 cuillères à soupe de perca dans la machine. Lancer un cycle long d’au moins 2H30.
Si cela ne fonctionne pas, deuxième manière pour le décrassage mettez vos couches lavables dans 5 litres d’eau très chaude (dans une baignoire si vous en avez une ou dans une bassine) et  2 cuillères à soupe de perca, laissez agir toute une nuit. Enchaînez ensuite avec un lavage à 60°C en machine.
Si cela ne fonctionne toujours pas pour décrasser, mettez vos couches lavables dans 5 litres d’eau très chaude, 2 cuillères à soupe de percarbonate de sodium et 2 cuillerées à soupe de cristaux de soude (efficace mais très agressif donc il ne faut pas en abuser). Laissez vos couches tremper la nuit. Enchaînez ensuite avec un lavage à 60°C en machine.

Cela parait peut-être beaucoup d’informations mais une fois une routine de lavage et d’utilisation en place vous ne n’y penserez même plus et vous mettrez vos jetables de côté. Tous nos produits sont neuves et ne nécessitent pas de décrassage quand vous les recevez cependant il faudra laver votre pack plusieurs fois avant qu’il obtienne son absorption maximum pour les fibres naturelles (insert en coton bio, bambou, chanvre).

Pour les produits d’occasion, pensez à faire un bain de Sanythol, sans javel pour la désinfection. Peut importe la marque et la matières c’est important pour votre enfant de commencer avec des couches bien propres. La désinfection est l’étape finale.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter et recevez une surprise par mail  ;)

Recevez les nouveautés, promotions et plus encore !