Portage et sécurité : les points à vérifier pour porter en toute sérénité.

portage physiologique écharpe de portage sling rubyWraps

Le portage physiologique est un moyen merveilleux pour répondre aux besoins de son enfant.

L’avoir contre soi, satisfaire son besoin de sécurité, fortifier ce lien parent/bébé essentiel à sa construction, mais également garder ses mains libres pour prendre soin de soi .

Alors le porter oui, mais en toute sécurité!

Je détaillerais dans cet article les principaux points à vérifier pour un portage sécuritaire, pour bébé, mais aussi pour vous. Ces conseils sont valables pour les différents moyen de portage physiologique: écharpe de portage, tissées ou tricotées, sling (écharpe sans nœud), meï-taï, préformés.

  • Nous parlons ici de portage physiologique, vérifiez donc déjà que votre outils de portage le soit.
    Il doit préserver la position physiologique de l’enfant, c’est à dire l’enroulement de sa colonne vertébrale et de son bassin, lui permettre d’avoir les genoux plus haut que les fesses et qu’il soit bien soutenu par toute sa base. En aucun cas l’enfant ne doit être en appui sur son entre-jambe ou sur ses pieds ni même sur son dos.
  • Les voies respiratoires de l’enfant doivent toujours être dégagées. Vous devez toujours pouvoir observer son visage. Sa tête est donc bien à l’extérieur du moyen de portage (écharpe ou autre porte-bébé) et on fait en sorte que l’air puisse bien circuler autour de son visage.
    Il faut également pouvoir passer deux doigts entre le menton de bébé et son thorax. Si la tête est trop en avant, cela comprime un peu le passage de l’air aux poumons et la respiration est moins facile.
  • La tête de bébé doit être dans l’axe de sa colonne vertébrale. Ainsi pas de risque de créer des tensions inutiles. Elle doit également être mobile, l’enfant doit pouvoir tourner sa tête quand bon lui semble. Exit donc les nouages où l’on vient “coincer” la tête de son bébé avec un pan d’écharpe! Normalement, si la position physiologique est bien respectée, bébé installé vertical, bassin basculé, mains regroupées près du visage, la tête vient naturellement reposer sur vous et ne part pas en arrière.
  • Une bonne hydratation en cas de fortes chaleurs et bien entendu éviter de sortir aux heures les plus chaudes de la journée.
  • Un habillement en conséquence. L’un contre l’autre on se tient chaud. L’écharpe vient en plus apporter une voir plusieurs couches de tissus en plus sur nous (porteur et porté). En tant que porteur, ne nous couvrons donc pas trop avant de mettre bébé. Il est préférable de se couvrir par dessus si nécessaire. Idem pour bébé, il vaut mieux utiliser une petite couverture par dessus le moyen de portage si besoin.
    Bien entendu, les pieds et la tête de bébé sont hors du moyen de portage. Il est donc important de couvrir les extrémités, que se soit du froid ou du soleil.Sans parler de température, il peut être bien de penser pour soi au type de haut que nous utilisons lors du portage. Pour le coup l’esthétique n’est pas vraiment en première ligne lorsque l’on porte (ou bien c’est le moyen de portage qui s’en chargera 😉 ). Privilégions des vêtements dans lesquels nous nous sentons à l’aise mais qui seront également confortables pour bébé.
    Je m’explique: si mon pull a de petites perles joliment brodées, je doute qu’elles soient du gout de bébé qui, la tête tout contre moi, risque de se réveiller avec une jolie impression en 3D sur la joue… Cela pourrai aussi s’avérer dangereux car il serait fortement imprudent qu’une perle ou autre décoration se retrouve dans les voies respiratoires de bébé. Cela est également valable pour certains pulls en peluche style “angora”.Dernier point habillement, le “cas” pyjama à pieds. Aujourd’hui lorsque l’on surf sur les groupes dédiés au portage on voit souvent écrit “il ne faut pas porter avec un pyjama à pied”. Alors avant de bannir cet élément de la garde robe de bébé essayons de comprendre. En position physiologique, la jambe remonte vers le ventre et cela peut engendrer des tensions dans le tissus couvrant la jambe. Dans le cas d’un pyjama à pied, cela peut donc provoquer un recroquevillement des orteils de bébé, qui outre le fait de l’inconfort, peut amener bébé à se tendre.
    Pas bien me direz vous. Certes mais faut-il pour autant éliminer cet incontournable de la puériculture?
    Quoi qu’on en dise ces pyjamas ont l’avantage de permettre de couvrir bébé dans son ensemble et le garder au chaud et contenu de partout. Pas de pression de ceinture au niveau du ventre, c’est souple et cela permet à l’enfant une liberté de mouvements quasi totale. De plus, pas de risque de “bourrelet” de tissu dans le dos de bébé.
    Le portage ne doit pas devenir un moment prise de tête (“mince je veux porter, il faut que je change bébé”), alors que faire?
    Et bien on vérifiera toujours que bébé est suffisamment “large” dans son pyj, que la taille des pieds du-dis pyjama correspondent à celle des pieds de mon bébé (et oui, le mystère des fabricants de pyjamas bébé… certains laissent la place à des péniches d’autre les ont pensé comme si bébé n’utilisant pas ses pieds pour marcher, ils étaient donc destinés à rester minuscules…).
    En gros, si vous voyez que les pieds remplissent tout le tissus, passez à la taille de pyjama du dessus et hop, plus de prise de tête, bébé en portage en pyjama ou pas!
  • Être à l’écoute et attentifs aux signaux de votre enfant. On doit bien voir son visage et adapter son portage. Ré-ajuster la position de bébé si nécessaire, les réglages de son moyen de portage, lui donner à manger ou à boire… Le portage est, au delà d’un moyen de transport, un véritable temps d’échange et de partage parent/enfant.
  • Être à l’écoute de vos sensations à vous. Si vous sentez que votre enfant n’est pas assez maintenu, que vous avez un doute sur sa position, sur la tension du tissu, sortez bébé et recommencez votre installation!
  • J’ai envie de citer un dernier point, qui pourrait d’ailleurs être en haut de la liste…
    Apprenez à porter avec une personne compétente, expérimentée et formée en tant que monitrice/teur de portage qui saura vous accompagner par des conseils adéquats et personnalisés, ainsi que des gestes sûrs et une bonne maîtrise du moyen de portage choisi. Cela vous permettra de porter bébé en toute confiance, d’adapter votre pratique en fonction de vos choix, et d’éviter de reléguer le moyen de portage au placard parce que “trop compliqué” par exemple.

 

Attention le respect des consignes de sécurité relève de votre entière responsabilité

Après tous ces conseils, je ne peux maintenant que vous souhaitez un bon portage!

A très bientôt

Peut on mettre l'écharpe de portage sur la tête de bébé?

Comment placer bébé dans l'écharpe de portage?

Peut-on porter bébé avec son pyjama?

Oui bien sur! on vérifiera cependant que ses pieds sont bien à l'aise et que ses orteils ne sont pas recroquevillés das le pyjama. En cas de doute, on utilisera un pyjama de la taille supérieur pour être tranquille.

Comment couvrir bébé dans l'écharpe de portage?

On évitera de trop couvrir bébé avant de le mettre dans le moyen de portage (écharpe, préformé, sling). Il vaut mieux pouvoir se couvrir par dessus (couverture de portage, manteau ou veste de portage). On fera bien attention aux extrémités (tête et pieds) qui seront à l’extérieur.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tenez-vous au courant des dernières nouveautés !