Pourquoi porter son enfant ?

Article de Chloé Ponsin, monitrice de portage à Nantes

 

Quand il naît, le bébé humain a un cerveau qui fait 25% de celui de l’adulte. C’est peu, comparé aux autres mammifères qui naissent avec un cerveau atteignant 85%. Le bébé humain naît donc dans un état prématuré. C’est pour cela que les premiers mois de sa vie il a un réel besoin de contact, qui lui procure un sentiment de bien-être lui permettant de s’adapter de façon sécure à son nouvel environnement.

Porter son enfant à bras, puis avec un moyen de portage, est donc une réponse à un besoin du bébé humain. Le portage a de nombreux bienfaits tant pour l’enfant que pour le parent.

Tout d’abord intéressons-nous au bébé porté. Enveloppé contre le porteur, le nouveau-né se retrouve dans une situation similaire à ce qu’il a vécu pendant la grossesse : il entend les battements du cœur de la personne qui le porte, il est au chaud, dans le mouvement et peut
alors se laisser aller au sommeil. En état d’éveil, il peut découvrir son environnement, sans être sur-stimulé car il a la possibilité de se replier contre le porteur quand il est fatigué.

Le portage permet également de réduire les pleurs car le parent ayant son bébé proche de lui peut rapidement réagir aux signaux qu’il lui envoie. Grâce au ventre à ventre et aux mouvements du porteur, sa digestion est également facilitée.

Le bébé humain nait avec des compétences d’agrippement, qu’il va continuer de développer lorsqu’il est porté, étant actif dans son portage. Son crâne ne reposant pas sur une surface plane, cela va également permettre d’éviter les plagiocéphalies positionnelles ou « tête
plate ». Et oui, depuis une trentaine d’années, les recommandations sont de coucher les bébés sur le dos pour limiter le risque de mort inattendue du nourrisson, mais en contrepartie, le nombre de plagiocéphalie a augmenté.

A hauteur d’homme, le bébé porté voit et entend son parent, baignant alors dans un bain de langage. Le parent peut interagir plus facilement avec son enfant et peut aller là où il le souhaite, sans se préoccuper de savoir si le terrain est propice au passage de la poussette.
Cela simplifie donc les déplacements.

Et lorsque le parent a son bébé en portage, tout contre son cœur, il sécrète de l’ocytocine, une hormone du bonheur, qui permet de se sentir bien et de renforcer son sentiment de compétence parentale. Sans compter que plus on va porter son enfant, plus on va muscler son corps. Le portage permet alors de se maintenir en forme !

Porter son bébé a donc de nombreux bienfaits. On peut porter plusieurs heures par jour ou moins, le tout est de s’écouter, d’écouter les besoins de son enfant, et de porter avec un moyen de portage respectueux du corps du nouveau-né.

Remplissez le réservoir affectif de vos bébés, câlinez-les, portez-les et vous verrez que vous en ferez des enfants désireux d’aller à la rencontre du monde qui les entoure !

 

Chloé Ponsin

Monitrice de portage à Nantes
www.calindekoala.fr
Instagram : @Calindekoala
Facebook : Calindekoala

 

Porter bébé permet-il de réduire les pleurs de bébé?

Oui car bébé étant proche de son parent on peut donc rapidement répondre aux signaux qu'il nous envoie.

Porter bébé simplifie-t-il les déplacements?

Peut importe l'endroit où l'on va, porter son enfant est tout terrain et bien moins encombrant qu'une poussette.

Le bébé humain a-t-il un cerveau peu développé à la naissance?

Oui, et il va continuer de croitre après la naissance. Porter son enfant participe au bon développement du cerveau de l'enfant, sans trop ni trop peu de stimulations.

 

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EnglishFrench

Tenez-vous au courant des dernières nouveautés !