Porter en été ? C’est pas si compliqué !

Porter en été ? C’est pas si compliqué !

Le printemps est là, les températures remontent, les oiseaux chantent, et… les bébés ont toujours les mêmes besoins de contact. Le portage qui apporte tant, que ce soit à l’enfant ou au porteur, doit pouvoir continuer dans les meilleurs conditions !

Porter ça tient chaud, oui c’est une réalité ! Être l’un contre l’autre, ça fait transpirer et la transpiration est un phénomène naturel qui permet au corps de maintenir sa température à 37°C. Et justement, porter son bébé contre soi l’aide à réguler sa température corporelle (lui qui ne sais le faire seul que vers ses 18 mois à 2 ans).

Alors c’est parti, on vous donne quelques pistes pour porter sereinement cet été !

1. Quel moyen de portage ?

Le tissu du moyen de portage est à considérer comme une couche de vêtement. C’est pourquoi l’été, il est plus intéressant d’utiliser une écharpe tissée qui peut s’utiliser en nouage simple couche (kangourou ou enveloppé croisé pans non déployés par exemple) ou bien encore un sling qui permet lui aussi ce portage simple couche.

Les écharpes tricotées, en jersey (elles sont extensibles au moins dans un sens) demandent une utilisation avec 2 ou 3 couches de tissus sur le dos de l’enfant pour un bon maintient du dos. Elles ne sont pas à proscrire, tout dépend de votre ressenti mais il sera nécessaire d’adapter son nouage pour avoir de 2 couches de tissus si possible. C’est pourquoi de manière générale ces dernières tiendrons plus chaud que leurs collègues tissées…

Les meï-taï (on voit aussi meh dai) n’apportent aux aussi qu’une couche de tissus sur le dos de l’enfant avec le tablier. Ils sont moins enveloppants que les écharpes de portage et donc plus aérés. Si ils ont les pans déployables, autant éviter de les déployer trop haut sur le dos de l’enfant et les laisser au niveau de l’assise.

Pour les préformés, c’est comme pour les meï-taï. Ils sont moins enveloppant, tiennent moins chaud. Attention toutefois, ils ne sont pour la plupart préconisé qu’à partir du moment où l’enfant sait s’assoir seul.

Dans tous les cas il est préférable de garder un vêtement entre le porteur et le porté, (petit body pour bébé par exemple) qui absorbera nos sueurs respectives et protégera la peau de bébé des frottements !

2. Une écharpe tissée oui mais encore ?

Pour aller un peu plus loin, on peut également jouer sur la composition de l’écharpe. En effet chaque fibre à ses propriétés : certaines sont plus respirantes que d’autre et peuvent donc ajouter un confort supplémentaire en cas de grosse chaleur. De manière générale on privilégiera les matières naturelles.

* Le coton avec son coté respirant et absorbant est la fibre la plus commune. Elle est parfois associée à d’autres fibres qui viennent apporter elles aussi leurs particularités.

* Le lin est une fibre hypoallergénique et antibactérienne. Mais elle est aussi thermorégulatrice, et possède un fort pouvoir d’absorption. De plus il est assez solide et apporte de la soutenance au tissu. Idéal pour les porter des plus grands et favoriser les nouages simples couches.

Retrouvez cette composition dans nos produits LimasPlus coton/lin, LimasFlex coton/lin et écharpe tissée Limas coton/lin

* Le chanvre en plus d’être antibactérien, est thermorégulateur et a une forte capacité d’absorption . Ses fibres étant très denses, il confère une bonne protection contre les UV et autres rayonnements, idéal donc pour un portage estival. C’est en outre une des fibres végétale les plus robuste donc bien soutenante.

* le bambou lui est particulièrement doux mais est plus à privilégier avec un plus petit gabarit car moins soutenant. Cependant, ses propriétés antibacteriennes, absorbante et anti UV font de cette matière un allié du portage par temps chaud également

3. Que dire des moyen de portage aquatiques ?

Il existe plusieurs marques proposant des modèles adaptés à aller dans l’eau. Très légers et séchant vite ils sont parfait pour découvrir les joies de la baignade avec les petits, tout en leur apportant une sécurité via le portage. Ils sont souvent en matière « filet », très aéré et respirante, parfait pour les grosses chaleurs et un séchage ultra rapide. Par contre ils sont souvent à utiliser plutôt en portage d’appoint car le confort reste relatif sur un portage longue durée ! On trouve par exemple l’aquabulle

4. Et un point sécurité, c’est essentiel!

Une fois choisi le moyen de portage qui vous convient, reste à respecter quelques consignes de sécurité.

– Bien entendu lors des premiers moments de portage, observez votre enfant et soyez attentif à ses signaux.

Bien s’hydrater : C’est important pour palier à la perte hydrique du corps due à la transpiration. Alors tétées pour les petits allaités, eau pour les autres, régulièrement et à volonté !

On protège ce qui dépasse : en portage physiologique, la tête de bébé ainsi que ses pieds voir ses jambes (en fonction de son âge) sont au dehors du tissu. Alors on pense à couvrir les parties exposées avec un chapeau, un petit lange pour les jambes et/ou de la crème solaire.

Attention les voies respiratoires de l’enfant doivent être bien dégagées ! Pas de tissus limitant le renouvellement de l’air à ce niveau.

– De manière générale, essayer d’éviter les horaires les plus chauds (entre 12 et 16h) pour sortir.

Sur ce, on vous souhaite de beaux moment de portage tout doux, qu’il fasse grand soleil, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige (oui bon, on espère pas pour cet été!).

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EnglishFrench

Tenez-vous au courant des dernières nouveautés !